La Saint Patrick.

17 Mar, 2021

RSS
Suivre par Email
Facebook
Twitter
Instagram

Pour souscrire:

Partager

Le Saint, la fête en Irlande et dans le monde !

Le 17 mars tout le monde en Irlande et à travers le monde se sentiront un peu Irlandais.

Saint Patrick, le Saint Protecteur de l’île n’est pas Irlandais.

Maewyn Succa de son vrai nom serait né entre 373 et 390 en Bretagne insulaire près de Vicus en Bannauen Taberniæ. Mais comme personne n’est vraiment certain de sa localité, plusieurs endroits revendiquent être son lieu de naissance, comme Carlisle au pays de Galles. Ou dans le Devon, à Ravenglass, dans le Cumberland en Angleterre. Selon une tradition plus tardive et légendaire,  il serait né à Old Kilpatrick en Écosse. Certains auteurs du XIXe siècle proposaient même Boulogne-sur-Mer en France, faisant le rapprochement entre Bannauen Taberniæ, et l’ancienne forme de Boulogne, Bononia. Il est donc peut-être français !

Comment est-il arrivé en Irlande, alors ?

Il aurait été enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates, Scots ou Pictes. Il sera vendu avec plusieurs de ses serviteurs, comme esclave en Irlande. Durant ses six ans de captivité (il restait dans une cage la nuit), près du bois de Fochoill dans le comté de Mayo, où il aurait été berger pour le compte d’un chef de clan irlandais.

Le christianisme.

Peu religieux avant sa capture, il rencontre Dieu à  la suite d’une vision. Celui-ci lui dit de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il s’exécute et parvient à rejoindre les côtes de Bretagne insulaire vers 411. Mais, selon la légende, son bateau se serait échoué. Mourant de faim, les marins prièrent leurs dieux pour obtenir de la nourriture, mais sans résultat. Ils demandèrent alors à Patrick de prier son Dieu chrétien, un troupeau de porcs et des rayons de miel sauvage apparurent. Les marins reconnaissant ce convertissaient au christianisme. Quant à lui, il consacra sa vie au christianisme et à évangéliser les terres irlandaises.

Sa mort.

Il s’éteint le 17 mars 461 dans le comté de Down. La pierre tombale en granite de Mourne, érigée en 1900 près de la cathédrale de Down, marque l’emplacement supposé de la sépulture de Patrick.

Les pèlerinages.

Avec sa réputation de faire des miracles, deux pèlerinages ; St Patrick’s Purgatory et Croagh Patrick sont ainsi devenu les symboles de dévotion et d’admiration pour le Saint. Chaque année, le dernier dimanche de juillet, de très nombreux pèlerins escaladent souvent pieds nus ce mont sacré. Une messe en son honneur est célébrée dans l’église construite à son sommet par le Saint lui-même, lors de son pèlerinage et jeûne de 40 jours.

Les miracles, maintenant.

Les serpents. La tradition raconte que c’est par sa bénédiction que tous les serpents ont été chassés de l’Irlande. En fait, cela symbolise la conversion des païens: les serpents représentent Satan, qui est rendu responsable de l’ignorance du Dieu véritable. Cette image évangélisatrice n’est pas sans conséquence, car Patrick baptise des païens convertis contre la volonté de leurs familles, ce qui suscite parfois des mouvements d’hostilité.

Au commencement, c’était le bleu.

Si aujourd’hui, on célèbre ce jour en s’habillant de vert, la couleur à l’origine était le bleu ! Pour preuve en 1783, un ordre chevaleresque anglo-irlandais du nom de l’Ordre de Saint Patrick adopta le bleu comme couleur de son drapeau. La coutume de porter du vert lors de la Saint Patrick s’explique par le fait que cette fête ait progressivement commencé à être associée à la fête nationale.

Le trèfle.

Il a rendu le trèfle populaire dans le pays, et ses partisans commencèrent d’ailleurs à le porter lors des célébrations religieuses. Appelé “seamroy” par les Celtes qui considéraient ces plantes sacrées, et qu’elles symbolisaient l’arrivée du printemps. Saint Patrick aurait utilisé le trèfle comme symbole de la Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit). Et comme ils croyaient que chaque feuille du trèfle représentait quelque chose, les Celtes se laissèrent ainsi convertir. Saint-Patrick fit construire plusieurs églises, des écoles et des monastères. Et depuis le 17 e siècle,  le shamrock est devenu le symbole du nationalisme irlandais.

La St Patrick fut célébré pour la 1ère fois … aux États-Unis.

Beaucoup de personnes pensent que les festivités de la St Patrick ont été célébrées pour la première fois en Irlande, mais non, c’était aux États-Unis. La tradition de la Saint Patrick a été fêtée pour la première fois à Boston en 1737, par des soldats irlandais importants le jour de la St Patrick sur le continent américain. D’ailleurs les Américains sont toujours très attachés à cette tradition.

Et la St Patrick célébrée en Irlande, me direz-vous.

La Saint Patrick devient la fête nationale du pays à partir de 1903, et la première célébration à lieu à Dublin en 1931. Il y a deux façons de célébrer ce jour. La traditionnelles, où les Irlandais vont à la messe en portant un trèfle à la boutonnière, représentant le symbole du nationalisme. Et la deuxième, avec la convivialité dans les pubs que l’on connaît.

Et aujourd’hui, alors ?

En 1995, le gouvernement décide de transformer ce jour de fête, en un festival de cinq jours, et a rassemblé en 1996, 430 000 Irlandais dans la capitale. Les Irlandais font partager à cette occasion, la culture celtique, à travers les danses, les chants, leurs plats traditionnels et la fameuse Guinness.  À ces soirées on y associe un grand nombre de festivités, comme des concerts, des spectacles, de rues et bien sure les parades, qui se déroulent un peu partout.

Et dans le monde alors ?

La Saint Patrick est fêtée à Montréal au Canada depuis 1824, et accueille la plus grande parade du pays. La plus importante célébration est toutefois à New York, où la fête rassemble, sur la 5e avenue, plus de deux millions de personnes pour un gigantesque défilé. Dans certaines villes, le vert ne se trouve pas seulement sur les vêtements. À Chicago depuis 40 ans, on verse du colorant vert dans la rivière, alors qu’à Seattle, ce sont les routes qui sont peintes en vert !

Sur l’île de Montserrat dans les Antilles, cette fête est considérée comme un jour férié. Pendant 10 jours, un festival avec bières, parades et costumes verts sont organisés.
À Buenos Aires, la Saint Patrick est aussi très importante, après tout, c’est dans la capitale argentine, que l’on compte l’une des plus grandes communautés irlandaises du monde.

Petites anecdotes.

Tout au long de la journée et à travers le monde, la consommation de Guinness double presque, passant de 5,5 millions de pintes pour une journée ordinaire à 13 millions de pintes. Ce qui correspond à 150 litres par seconde! Sláinte !

En 432 St Patrick aurait introduit l’art de la distillation du whiskey en Irlande. Il serait ainsi à l’origine du célèbre whiskey Irlandais ou « uisce beatha », nom donné par les moines Irlandais.

Mais saviez-vous que jusqu’aux années 70, le gouvernement irlandais interdisait l’ouverture des pubs le 17 mars, car cela tombait en pleine période de Carême.

Saint Patrick est le saint patron de l’Irlande, des ingénieurs, mais également des dresseurs de serpents!

Saint Patrick, est souvent désigné comme étant le saint patron de l’Irlande. Mais savez-vous qu’ils sont en fait, trois ? Saint Patrick, Columb Cille et Brigitte, et sont d’ailleurs tous les trois enterrés à Downpatrick.

Le corned-beef avec du chou est un des plats typiquement consommés le jour de la Saint Patrick. Ce plat a été inventé par les immigrants irlandais qui vivaient à New York, et qui ne pouvaient s’offrir par faute de moyens du jambon. Cela pourrait expliquer pourquoi aux États-Unis, plus de 12 milliards de kilos de bœuf et presque un milliard de kilo de choux sont consommés à cette période.

Partager

Voyagez avec nous.

Pour souscrire:

Vous aimerez sûrement aussi…

BLOOMSDAY

BLOOMSDAY

Bloomsday est une commémoration et une célébration de la vie de l'écrivain irlandais James Joyce, célébrée chaque...

Pâques en Irlande.

Pâques en Irlande.

En Irlande, Pâques est une période très importante. Le pays est toujours extrêmement attaché à ses racines...

Blarney Castle and Gardens.

Blarney Castle and Gardens.

Le château est situé dans la petite ville de Blarney à 9 km au nord-ouest de Cork. Bien que des fortifications...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error

Vous avez aimé ce blog? Partagez! :)

Subscribe / Abonnez-vous

Receive the latest news / Recevez les dernières nouvelles

Thank you! Merci