Halloween en Irlande.

30 Oct, 2020

RSS
Suivre par Email
Facebook
Twitter
Instagram

Pour souscrire:

Partager

Halloween est une fête folklorique et païenne traditionnelle d’origine irlandaise !

Célébrée dans la soirée du 31 octobre, veillée de la fête catholique de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows-Even qui signifie the eve of All Hallows’ Day qui peut se traduire comme « la veille de tous les saints » ou « la veillée de la Toussaint ».

C’est un événement qui est très attendu chaque année, et qui tire ses origines d’une fête celte connue sous le nom de « Samhain » qui était célébrée au début de l’automne par les Celtes et constituait, pour eux, une sorte de fête du Nouvel An. Cet événement représentait un enjeu spirituel où les vivants entraient en communication avec les morts le temps d’une nuit… À l’origine, le symbole d’Halloween la lanterne Jack’ O’Lantern était un navet contenant une bougie symbolisant le fameux personnage.

La fête d’Halloween est introduite aux États-Unis et au Canada après l’arrivée d’émigrants irlandais et écossais à la suite de la grande famine en Irlande (1845-1851). Et devient très populaire à partir des années 1920 et c’est là qu’apparaissent les lanternes Jack’ O’Lantern fabriquées à partir de citrouilles.

Connaissez-vous l’orgine de Jack’ O’Lantern ?

Il est probablement le personnage le plus populaire associé à Halloween. Il nous provient d’un vieux conte irlandais. Jack aurait poursuivi le diable pendant cinq bonnes années. Jack aurait été un avare, un ivrogne, méchant et égocentrique. Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. Jack demanda au diable de lui offrir un dernier verre avant de partir pour l’enfer. Le diable accepta et se transforma en pièce de six pence. Jack la saisit et la placa immédiatement dans sa bourse. Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s’en échapper. Finalement, Jack accepta de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde dix ans de plus à vivre. Dix ans plus tard, Jack fit une autre farce au diable, le laissant en haut d’un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu’il ne le poursuivrait plus.

Lorsque Jack meurt finalement, l’entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern ou Jack’O’lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

Et que mange-t-on à Halloween ?

En Irlande la tradition veut que l’on fasse ou que l’achète un barmbrack (báirín breac en irlandais), un gâteau aux fruits léger. Lorsque vous le faites, vous devez placer un anneau dans le gâteau avant la cuisson. La légende dit que celui ou celle qui trouvera l’anneau trouvera le véritable amour durant l’année ! Une pièce de monnaie sera en revanche pour une bonne santé.

Pour un barmbrack de 900 g

225 g de farine tout usage

2 cuillères à soupe de levure chimique

375 g de mélange de fruits

250 ml de thé froid

50 ml de whisky

125 g de sucre roux

1 œuf large

1/2 cuillère à café d’épices mélangées

1. Placez le mélange de fruits dans un bol et versez sur le whisky et le thé froid. Laisser macérer pendant une nuit.

2. Préchauffez le four à 170’ graissez et tapissez un moule à pain de 900 g mélanger la farine, la levure chimique, le sucre et les épices mélangées dans un bol. Faire un puits et casser l’œuf, à l’aide d’une cuillère en bois mélanger le tout. Ajoutez un peu du liquide dans lequel se trouve le mélange de fruits et mélangez-le. Vous n’avez peut-être pas besoin de tout le liquide – vous recherchez une pâte humide. Remuez ensuite dans le mélange de fruits jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.

3. Ajoutez l’anneau et n’importe lequel des autres symboles traditionnels d’un pois, un morceau de tissu, une allumette et une pièce de monnaie et remuez. Verser la pâte dans le moule que vous aurez recouvert d’une feuille de papier sulfurisé et placé au four sur la grille du milieu et cuire pendant une heure. Retirer du four et laisser refroidir légèrement avant de le retirer du moule à pain et de le placer sur une grille.

4. Couvrir d’une feuille d’aluminium et laisser reposer pendant un à deux jours avant de le couper. Servir en tranches avec un peu de beurre et une bonne tasse de thé !

Le Colcannon

Voici un plat économique, composé de purée de pomme de terre, de chou frisé ou de chou vert, et de beurre. Il se peut suivant les recettes contenir du lait, de la crème, des oignons de la ciboulette. Ce plat peut être servi toute l’année, mais lorsqu’il est servi à Halloween, on y cache alors à l’intérieur une pièce de monnaie, un dé à coudre, un bouton ou une bague. Pour l’anecdote il y a de nombreuses années, les jeunes filles irlandaises avaient les yeux bandés et étaient envoyées dans le potager le jour d’Halloween pour aller récolter un chou. Une bague était ensuite cachée dans le colcannon, qui été fait à partir du chou cueilli. Celui qui trouvait la bague dans son assiette était le prochain à se marier.

Ingrédients Colcannon

7 à 8 grosses pommes de terre

1 chou vert ou chou frisé

1 tasse de lait ou de crème

1 bâton de beurre, divisé en trois parties

4-5 oignons verts hachés

Sel et poivre

Persil frais ou ciboulette

Tout le monde n’ajoute pas les oignons verts au colcannon, mais ils en valent la peine, à mon avis.

1. Épluchez et faites bouillir les pommes de terre. Retirez le cœur du chou, coupez-le en fines tranches et placez-le dans une grande casserole. Couvrir d’eau bouillante et continuer à ébullition lente jusqu’à ce que le chou soit juste fané et ait viré au vert plus foncé. Cela peut prendre entre 3 et 5 minutes, selon le chou.

2. Lorsque le chou est cuit, égouttez-le bien et pressez-le pour éliminer l’excès d’eau, puis remettez-le dans la casserole. Ajouter un tiers du beurre et couvrir. Laissez-le couvert et dans un endroit chaud, mais pas sur un brûleur, avec le beurre fondant doucement pendant que vous continuez.

3. Lorsque les pommes de terre sont molles, égouttez-les, puis remettez-les dans la casserole. Mettez le brûleur à feu doux, en laissant le couvercle fermé pour que tout excès d’humidité puisse s’évaporer. Quand elles sont parfaitement sèches, ajoutez le lait dans la casserole avec un tiers du beurre et les oignons verts hachés (si vous les utilisez). Laisser le lait se réchauffer, mais ne pas bouillir – c’est à peu près juste quand le beurre a complètement fondu et qu’il commence à cuire.

4. À l’aide d’un presse-purée ou d’une fourchette, bien écraser les pommes de terre dans le mélange beurre/lait. NE PAS mettre dans un mixeur, car cela rendra les pommes de terre gluantes.

5. Mélangez bien le chou dans la purée de pommes de terre. Avant de servir, assaisonner avec une pincée de sel et saupoudrer de persil frais ou de ciboulette. Surtout, faites un puits au centre du monticule de pommes de terre et mettez-y le dernier tiers du beurre à fondre.

Halloween aujourd’hui.

De nos jours, le soir d’Halloween, les enfants se déguisent avec des costumes effrayants et vont sonner aux portes en criant : Trick or treat! (Un sort ou un bonbon !) Il y a aussi souvent des feux d’artifice, des feux de joie gigantesques, on creuse des citrouilles des Jack ‘O’Lantern, on fait la fête, et comme le but est avant tout de se faire peur, la diffusion de films d’horreur est souvent de mise.

Il y a aussi beaucoup de messes anticipées de la Toussaint, car pour beaucoup cela reste une fête religieuse.

Partager

Voyagez avec nous.

Pour souscrire:

Vous aimerez sûrement aussi…

BLOOMSDAY

BLOOMSDAY

Bloomsday est une commémoration et une célébration de la vie de l'écrivain irlandais James Joyce, célébrée chaque...

Pâques en Irlande.

Pâques en Irlande.

En Irlande, Pâques est une période très importante. Le pays est toujours extrêmement attaché à ses racines...

La Saint Patrick.

La Saint Patrick.

Le Saint, la fête en Irlande et dans le monde ! Le 17 mars tout le monde en Irlande et à travers le monde se sentiront...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error

Vous avez aimé ce blog? Partagez! :)

Subscribe / Abonnez-vous

Receive the latest news / Recevez les dernières nouvelles

Thank you! Merci